Lettre ouverte à Monsieur Claude BANIS, maire

 

POUR UN CENTRE HISTORIQUE DE TREBES, VIVANT ET RESPECTE

 

            Monsieur le Maire,

Mesdames, Messieurs, membres de la Municipalité

 

A l’occasion de vos vœux, publiés par la presse, et du compte rendu du dernier conseil municipal, nombre d’habitants de Trèbes ont appris avec satisfaction que la municipalité souhaite mettre en place un projet de réhabilitation du vieux village.

 

            Constatant la dégradation du bâti dans le cœur de Trèbes et les interventions, parfois malheureuses  réalisées dans le passé: destruction de la halle, dénaturation de l’ancienne Place du Marché, de la Place du Souvenir Français, de la Place du Plô, choix de l'emplacement des premiers conteneurs enterrés en face de l'Eglise, …,

 

Les Trébéens, soucieux de l'avenir du village, à l’initiative de l’association « les Voisins du Vieux Trèbes » :

- reprennent à leur compte l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France qui s’oppose à toute démolition dans le centre historique,

- estiment qu’une attention particulière et urgente doit être portée à la remise en état de la "Place du Souvenir Français", vu le danger que le stationnement sauvage fait courir aux passants et riverains,

 - souhaitent qu'à l’avenir, tout projet d'aménagement urbain, fasse l’objet d’une concertation préalable  avec des habitants concernés et que l’architecte désigné pour définir le projet, Monsieur Vernet, présente le résultat de ses travaux lors d’une réunion publique en Mairie,

 - demandent ce qu'il en est du plan de circulation et de stationnement présenté fin 2009 et formulent le vœu qu'il soit mis en place, en cohérence avec l’aménagement global du centre historique,

- et enfin, souhaitent une réponse, au projet de rénovation, et d'utilisation, de la salle Victor Hugo présenté par l'association fin 2010.

Dans l'attente de réponses positives à ces souhaits, recevez nos salutations distinguées.

 

Cette lettre a été signée par plus de 500 personnes, habitants du centre ville, propriétaires, mais aussi trébéens attachés à leur vieux village et amis de Trèbes